CarnetVoyages.com « les voyages, le partage »

Partageons nos expériences de voyage et nos impressions, à travers des récits, des bonnes adresses, des propositions d’itinéraire, des photos de voyage et des documentaires vidéos.

 
  • Roissy - Charles De Gaulle 18h30, une dernière clope pour la route, histoire de faire passer le voyage avec légèreté. Une douzaine d’heures de vol nous attend, pas question de rester lucide et de compter les heures qui passent en espérant arriver bientôt. Dans l’avion la troupe est séparée. Quatre lascars d’un côté, et moi dans l’allée centrale entouré de deux inconnues. L’une baroudeuse arrivant de Guyane pour aller rejoindre son copain au Cambodge. L’autre, jeune ingénieur, en voyage d’affaire avec son (...) lire la suite
  • A la descente de l’avion, quelques minutes de marche dans les grands halls de l’aéroport puis vient le moment du contrôle des papiers. Simple formalité, un "bonjour", un "merci", un "au revoir" et nous voilà partis à la recherche de nos bagages. Là encore, pas de soucis, ils nous attendent sagement sur le tourniquet. Douze heures que nous n’avons pas fumé, la pause clope s’impose. Nous sortons donc, et là, la moiteur de Bangkok s’impose à nous ! Une trentaine de degrés, une humidité dont nous n’avions (...) lire la suite
  • On est cinq donc deux taxis et c’est parti ! Déjà nous ressentons les difficultés pour échanger avec notre premier interlocuteur Thaï. Le chauffeur de taxi n’est pas spécialement à l’aise en Anglais et son vocabulaire se limite à quelques "ok ok", "yes yes" et des onomatopées allant du "oooh" au "aaah" sur plusieurs intonations différentes. Heureusement le guide du routard, véritable mine d’or dans ce genre de situation, nous avez fait choisir des taxis équipés de "taxi-meter", ce qui nous a permis de (...) lire la suite
  • On arrive à Khao San Road, destination des back-packers par excellence. La rue est blindée, pleine à craquer de gens, des locaux, des étrangers, tous mélangés, d’étals de vêtements, de stands ambulants de nourriture clairement asiatique. Chargés comme des mulets, nous entrons dans cette fourmilière grouillante avec la ferme intention de trouver notre auberge pour y laisser nos paquetages et pouvoir enfin goûter à l’ambiance locale. Nous suivons le guide (du Routard) et cherchons désespérément l’auberge (...) lire la suite
  • Bangkok - At Home Guest House

    23 août 2010 , par Keev   1  
    Notre avis : A Bangkok, nous avons réussi à trouver une Guest House agréable, pas chère, confortable, et propre. Les employés sont très sympa, et reconnaissent les back-packers qui sont déjà passés les voir (ce fut notre cas, dès notre deuxième passage). La patronne elle, n’est pas forcément aussi cool, mais tant qu’on file droit, aucun soucis à se faire. Description : Elle est tout près de Khao San Road sans donner dedans (ce qui est plutôt appréciable), il vous en coûtera 400 bahts (10€) par nuit (...) lire la suite
  • Les sacs à peine posés et nos jeans troqués contre des shorts bien plus adaptés, nous repartons têtes baissées, à la découverte de la ville. En chemin, nous croisons des conducteurs de tuk-tuk, et l’un d’entre eux, voyant que nous sommes touristes, entreprend de venir engager la conversation. La première chose qu’il nous demande, comme un rituel ici : “where are you from ?” Puis de fil en aiguille, il en vient à nous proposer de nous balader en tuk-tuk (ce pourquoi il avait en fait, engagé la (...) lire la suite
  • Notre avis : Un peu au Nord de Khao San Road, à cinq minutes en tuk-tuk, c’est un endroit à aller voir si vous êtes de passage dans le quartier. Description : D’un côté de la ruelle qui sépare le site en deux, le Big Buddha (30 à 40 mètres de haut), et de l’autre, le temple, ses autels et ses fidèles. Le Big Buddha semble être éclairé la nuit (comme le montrent certaines photos sur Google Map), c’est donc peut-être en fin de journée, une fois la nuit tombée qu’il faut se rendre en ce lieu. Cependant, en (...) lire la suite
  • La faim toujours présente et une certaine envie de lier l’utile (le nécessaire) à l’agréable nous mettent d’accord sur le point de chute suivant : China Town. Décrit comme un quartier animé, à visiter, nous étions persuadés d’y trouver de quoi nous rassasier. Après quelques poses avec le “tuk-tuk man” sur son tuk-tuk, Djé feignant de le conduire, nous nous mettons en route. Arrivés à un embarcadère notre chauffeur nous explique qu’il est 18h et qu’il ne peut pas continuer car China Town est trop loin pour (...) lire la suite
  • Notre avis : Nous y sommes allés alors que la nuit tombait, dans l’espoir de trouver un endroit sympa pour manger quelque chose dans une ambiance de rue typique. Nous n’avons pas été déçus, et l’article sur China Town constitue le meilleur aperçu que nous puissions en donner. Description : Comme il s’agit d’un quartier assez vaste, il est difficile d’en faire une description précise. Ce que nous pouvons en dire, c’est qu’il est recommandé d’aller voir le marché nocturne qui commence à 18h, qu’à ce (...) lire la suite
  • Le chauffeur de tuk-tuk est jeune, peut-être une vingtaine d’années, et voyant que nous grimpons à cinq et que nous sommes plutôt joyeux, il ne peut s’empêcher de nous remuer dans son tuk-tuk, en zigzaguant, accélérant et freinant brutalement, pour tenter (maladroitement) de participer à l’ambiance générale. Mais à cinq dans un tuk-tuk, se faire chahuter de la sorte rend les choses encore plus compliquées et inconfortables, nous sommes donc obligés de lui demander d’arrêter et d’aller simplement à notre (...) lire la suite

0 | 10 | 20

 
Par catégories
 
SPIP | | Plan du site| Mentions légales | Nous contacter | Suivre la vie du site RSS 2.0